Historique


Rencontres de Violoncelle de Bélaye

Situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Cahors, BELAYE est un village médiéval de 220 habitants perché au-dessus d’un méandre du Lot et des vignobles de la vallée.

Une superbe vue, quelques vieilles pierres, une immense église; certes un but de promenade recherché, mais une école fermée, des commerces disparus; bref, un territoire marginalisé maintenu vivant par quelques agriculteurs, des résidents de plus en plus retraités ou secondaires et le passage des touristes estivaux.

C’est en 1987 que Camille FAUCHIE, alors maire de BELAYE, demande à Philippe LAGARD de réfléchir aux possibilités de mettre en œuvre une manifestation durable susceptible de sortir le village de BELAYE d’un engourdissement prévisible. Une idée s’élabore : créer un événement culturel de très grande qualité en prenant en compte les infrastructures existantes, associer le site de BELAYE et ses environs à une activité artistique attractive s’inscrivant dans la durée. La musique, relativement peu présente, à l’époque, dans la vallée du Lot, s’impose. Le village de BELAYE se consacrera à un instrument : le violoncelle. Encore fallait-il trouver l’animateur de prestige susceptible de porter artistiquement le projet. C’est Pierre BOUTEILLER qui oriente Philippe LAGARD vers Roland PIDOUX, un des représentants les plus brillants de l’école française de violoncelle.

Une équipe particulièrement motivée s’organise et l’association Les Rencontres de Bélaye est officiellement constituée le 7 décembre 1988. Les principes de la manifestation sont tracés : des violoncellistes de très haut niveau travailleront chaque année, au cours de la première semaine d’août, autour de Roland PIDOUX. Ce travail sur l’interprétation des oeuvres sera public et se conclura par un concert. Les années passant, ce sont cinq concerts (à BELAYE et ailleurs) qui ponctuent, à présent, les après-midi de séminaire. Ces derniers, très courus, sont devenus de véritables concerts. Dès la première année, Roland PIDOUX a fédéré les énergies. La formule répondait à l’attente du public qui n’a cessé d’augmenter. Le caractère original des Rencontres a toutefois été préservé : une manifestation populaire, ménageant un accès convivial à l’univers de la musique tout en assurant une exigence qualitative des prestations, croissante et sans concession. Les animations (repas sur la place, expositions, atelier enfants, etc…) participent au succès des Rencontres.

Les élus du département, de la région, le ministère de la culture et quelques entreprises importantes ont vite compris l’intérêt du projet et apporté leur soutien. Depuis 1989, plus de deux cents musiciens de premier plan, violoncellistes et autres, évoluant dans les formations orchestrales les plus prestigieuses d’Europe, ont participé aux Rencontres. BELAYE est devenu, pour le violoncelle et la musique de chambre, une référence notoire en passe de devenir incontournable. En 2006, Les Rencontres de Bélaye ont créé un Orchestre de Chambre qui peut se produire en dehors de BELAYE et de la période du festival.

Le comité des Rencontres

Philippe LAGARD, Président
Jacques BAIJOT, Maire de Bélaye, Président d’honneur
Isabelle MONTETAGAUD, Secrétaire
Joëlle RADISSON, Trésorière

Jean-Louis ALLIOT, Conseiller
Martine BARGUES, Conseillère
Eric BOUDET, Conseiller
Nadine BURC, Conseillère
Bernard CHARRIER, Conseiller
Marylen GUIBER, Conseillère
François LEONARD, Conseiller, créateur et gestionnaire du site
Danielle LESPINASSE, Conseillère
Jean-Pierre LESPINASSE, Conseiller
Manon PIDOUX, Conseillère
Pierre SABATIER, Conseiller
Jean-Pierre TRICOT, Conseiller
Lucie VIAU, Conseillère
Corinne ZANATTA-DUPUIS, Conseillère